Comme vous le lisez sur le blog, vous connaissez mes centres d'intérêts.

Je détourne les objets, j'adore l'upcycling, le gaspillage alimentaire est une de mes phobies. Enfin bref, je suis une obsessionnelle compulsive des déchets (enfin surtout de la prévention des déchets).

Avec mon chéri nous avons maintenant un "Chez nous" et produire des déchets, nous pose problème.

Surtout que notre maison, étant une maison de ville sans courette, ni jardin, nous n'avons pas de place pour une poubelle d'ordure ménagère (la belle excuse). Heureusement nous avons une colonne pour le verre à deux pas, ainsi qu'une colonne pour les déchets d'emballage. Donc nous pouvons au moins trier (faute de grives, on mange des merles).

Cependant, cela nous a incité à réfléchir. Nous nous demandons s'il ne faut pas carrément opté pour une vie "zéro déchet". Un peu comme Mme Béa JOHNSON , qui inspire des tas de personnes dans le monde (ci-dessous son site internet).

Zero Waste Home

I am not a fan of New Years' resolutions. I know myself well enough to realize that I've never really followed through with them in the past. I find them intimidating, imposing and weighing. Plus, if I truly want to do something, I don't need to wait to turn a new year.

http://www.zerowastehome.com

Cela fait quelques années que je la suis. Je l'ai découverte en 2012, quand j'ai réalisé mon mémoire de master sur la mise en place de plan de prévention des déchets dans les collectivités territoriales (oui je vous avoue enfin, que je travaille depuis 2012 dans le monde merveilleux de la prévention des déchets =D) J'étais à la recherche d'exemples et d'initiatives émergentes dans le monde, pour prouver que cela était possible. Béa Johnson et le livre Craddle to craddle ont été pour moi des soutiens merveilleux, car ils ont appuyé mes convictions et ils m'ont prouvé que mon idéal de vie est possible (sans qu'ils le sachent =D)

Enfin, revenons à nos moutons...

Donc n'ayant pas de poubelle d'ordure ménagère par manque de place, nous avons décidé de tester le lombricompostage.

Lombricompost Nous l'avons monté et installé dans la cuisine, il y a environ un mois et demi.

Il a fallu laisser les petits vers s'habituer à leur nouvel environnement. Au bout de 5/6 jours, nous avons commencé à leur apporter des restes alimentaires tels que:

- épluchures,

- reste de nourriture (peau de melon, frite tombée au sol...)

- le carton de la pizza découpé en petits morceau,

- publicité déposée dans la boite aux lettres (malgré l'autocollant "stop pub" grr)

- journal

Au bout de quelques jours, nous avons eu des pépins de melon qui ont germé (très rigolo et surprenant). Dès que nous mettons des déchets organiques dans notre lombricomposteur, nous mélangeons pour favoriser la décomposition de ces derniers. Le résultat est surprenant, nos petits vers sont des affamés, ils dévorent et font tout disparaitre.

Cela fait un mois et demi que nous l'avons dans la cuisine. Aucun souci à déclarer, que du positif. Pas de bestioles volantes, pas d'odeur, pas d'évasion à déclarer. Même les plus sceptiques de notre entourage ont été agréablement surpris. Le lombricomposteur attise la curiosité et fait tomber les préjugés dans notre chaumière.

Le secret de la réussite, mettre autant de matière "sèche" que de matière "humide". (Mais vous devez vous dire: "elle est bien sympa, mais c'est quoi la matière sèche et c'est quoi la matière humide?!? ( O_o")

Alors voici des explications techniques:

La matière sèche est par exemple:

  • le journal type "le parisien"/"métro"
  • le carton de pizza
  • les feuilles sèchent d'automne (pas facile à trouver en ville)

La matière humide est par exemple:

  • les épluchures de légumes
  • les restes alimentaires

Il est déconseillé de mettre les graines, les os, les produits laitiers.

Je vous avoue que nous avons fait les rebelles, car en nous le déconseillant, c'est comme si nous avions une boite de pandore à la maison.

Nous sommes des humains très curieux, alors on a déposé dans notre composteur des petits os de poulet (le maître composteur de ma commune, ne doit pas lire mon blog, il hurlerait lol). Pour l'instant, pas trop d'évolution de nos petits os. Ils ne changent pas trop (en même temps, les vers n'ont pas la dent dure lol)

 

Je vous conseille le lombricomposteur à la place de votre poubelle d'ordure ménagère.

Prochaine étape pour nous, passer au mini-déchet, voir le zéro déchet.

 

XoXo

 

Lina